Présentation

Les vignes sont dans la famille Chardigny depuis le 18ème siècle

Le domaine CHARDIGNY est situé sur la commune de Leynes à la croisée du Mâconnais et du Beaujolais. Les vignes sont exploitées par les trois Frères Chardigny Pierre-Maxime, Jean-Baptiste et Victor-Emmanuel. C’est donc un domaine familial comprenant des vignes qui leurs ont été transmises par leurs parents Catherine et Jean-Michel.

Catherine et Jean-Michel ont pendant longtemps géré l’exploitation en métayage. En parallèle, Jean-Michel de formation œnologique, a travaillé pendant 37 ans à la SOBEMAB, entreprise de mise en bouteille. Ces responsabilités dans la mise en bouteille à la propriété, l’on conduit dans de nombreux vignobles allant de Chablis jusqu’à Narbonne en passant par les emblématiques domaines de Bourgogne, du Jura, du Beaujolais, de la Savoie et de la vallée du Rhône.
Durant tous ces années, Catherine et Jean-Michel ont acquis les fondements de gestion d’un domaine, de vinification et de conditionnement du vin.

 

Historique des moments clés

Les vignes sont dans la famille Chardigny depuis le 18ème siècle. Nous avons retrouvé des traces d’acquisitions de Jean-Bernard CHARDIGNY qui nous a transmis des parcelles jusqu’à aujourd’hui.

En revanche, jusqu’en 1995, les raisins étaient portés à la cave coopérative (de Charnay-Lès-Mâcon). À partir de cette date, Catherine et Jean-Michel décident d’établir un cuvage dans la maison de famille, situé dans le village de Leynes, pour sortir les raisins de la cave coopérative et les vinifier eux-mêmes. Nous pouvons donc considérer que 1995 est le premier millésime du futur domaine CHARDIGNY.

Le domaine fait alors 7,5 hectares et compte 5,5 hectares de Saint-Véran et 2 hectares de Beaujolais villages. La conjoncture entrainera un arrachage des Beaujolais villages en 2005.

  • En 2013, la première vigne de gamay (0,5 hectares) sur Leynes est exploitée par la fratrie et conduite sans intrant chimique avec une volonté patriarcale non affirmée pour ces pratiques. En parallèle, un hectare de vigne est replanté en appellation Bourgogne Blanc.
  • En 2014, 1,3 hectares sont plantés cette fois en Saint-Véran sur la commune de Chasselas. Cela fait presque 3 hectares qui sont cultivés sans intrant chimique, sans tracteur et uniquement par Jean-Michel et ses trois fils qui rentrent les weekends pour piocher et traiter les vignes à la brouette au cuivre et au soufre.
  • En 2015, des vignes en Saint-Véran et Beaujolais-Villages (2,5 hectares) sont reprises et un hectare est replanté en appellation Bourgogne Blanc. Le domaine fait alors 6,5 hectares avec plus de la moitié de plantations. Pierre-Maxime quitte Paris où il travaillait pour un Château Bordelais et s’installe sur l’exploitation. Il débute la certification en Agriculture Biologique.
  • En 2016, l’opportunité de reprendre des vignes sur Saint-Amour (8 hectares) conduit Victor à intégrer le domaine suite à son DNO.
  • En 2017, le départ à la retraite du métayer familial depuis quarante ans, permet la reprise de vignes en Saint-Véran (5,5 hectares).

 

Aujourd’hui le domaine s’étend sur 20 hectares de vignes dont 8 en Saint-Véran, 6 en Saint-Amour, 3 en Bourgogne et 3 en Beaujolais-Villages.

Contactez-nous !

Vous souhaitez nous rendre visite ou effectuer une commande ? C'est avec un grand plaisir que nous vous accueillons pour une dégustation de nos meilleurs vins dans notre cave. N'hésitez pas, contactez-nous !

Adresse

90 Chemin du Creux du Vic
71570 LEYNES

Téléphone

06 26 37 81 24

Politique de confidentialité